Les nouvelles techniques de transfert graisseux

Les techniques évoluent en matière de lipofilling et de lipoaspiration. Les chirurgiens esthétiques s’orientent vers des alternatives biocompatibles et non-invasives pour le patient. Qu’est ce qui aujourd’hui se joue en matière de greffe de graisse ou de lipoaspiration ?

Les techniques évoluent en matière de lipofilling et de lipoaspiration. Les chirurgiens esthétiques s’orientent vers des alternatives biocompatibles et non-invasives pour le patient. Qu’est ce qui aujourd’hui se joue en matière de greffe de graisse ou de lipoaspiration ?

Le lipofilling de la poitrine, une technique avancée d’autogreffe de graisse

Pour redonner du volume, ou effectuer une reconstruction mammaire, les implants en silicone ne sont plus la seule alternative. L’injection de graisse dans les seins a un effet volumateur naturel. Des études montrent que la technique est sûre. Les chirurgiens esthétiques voient dans ce procédé de nombreuses applications.

La technique du lipofilling consiste à redonner du volume en utilisant la propre graisse du patient. La graisse aspirée est purifiée puis réinjectée au cours de la même intervention dans un autre endroit du corps : les seins , les fesses, les parties intimes…

Les procédés de liposuccion évoluent

Les chirurgiens retirent la graisse à l’état liquide par de nouveaux procédés de liquéfaction. La technique réduit le temps d’intervention et accélère la guérison du patient.